Culture des nymphéas rustiques

Les nymphéas rustiques s'expédient du 15 mars au 15 septembre en racine nue. Ils se vendent en conteneur 3 litres sur l'exploitation.

Il est nécessaire de distinguer les nénuphars rustiques et donc parfaitement résistants au froid et ceux non rustiques (dit exotiques ou tropicaux) qu'il faut cultiver sous abri ou tout du moins rentrer en hiver s'ils sont cultivés à l'extérieur en été... Les nymphéas rustiques sont originaires d'Afrique du Nord, d'Europe, et d'Amérique et ils ont fait l'objet d'innombrables hybridations...
Exigences :
Pour fleurir abondamment les nénuphars demandent beaucoup de lumière (6 à 7 heures minimum de soleil direct par jour). Il faut savoir qu'une fleur de nénuphar s'ouvre aux environs de 10 heures du matin pour se fermer vers 16 à 17 heures et ceci durant 3 à 4 jours. Les fleurs fanées retournent sous l'eau puis sont remplacées par de nouvelles...
Sol ou Substrat :
Réserver aux nénuphars un sol relativement pauvre. En effet, un excès d'engrais organique favorise la formation du feuillage au détriment de la floraison. Les nénuphars se plaisent dans des substrats alluvionnaires, lourds et collants. Une bonne terre franche de jardin sans cailloux riche en argile fera parfaitement l'affaire...
Attention aux terreaux de jardinerie qu'il faut absolument exclure (trop léger trop riche en matière organique). Il existe des substrats « plantes aquatiques ». Vous pouvez les utiliser à condition qu'ils aient suffisamment d'argile et de sable dans leur composition...
Vous pouvez planter les nymphéas moyens et nains en demi-tonneaux!

Plantation :

Effectuez la plantation de la mi-mars à la mi-octobre à une profondeur de 30 à 80 cm suivant les exigences du cultivar... il faut comprendre par profondeur la distance entre la surface de l'eau et la surface du substrat dans lequel est planté le rhizome.

Les étapes :

1. Prévoir un conteneur suffisant : de 30 à 40 cm de large sur 30 à 40 cm de profond. Préférez les conteneurs ronds toujours plus larges que hauts. (volume de substrat minimum 15 à 20 litres).
NB : Il n'y a absolument aucun avantage à utiliser les fameux paniers ajourés « pour plante aquatique » des jardineries ! En effet votre substrat finira toujours par s'échapper de son conteneur avant même que le nymphéa n'ait eu le temps de s'enraciner... Recycler plutôt vos vieux pots en plastique !
2. Placer le rhizome de façon oblique en s'assurant bien que le bourgeons principal (qui produira les futures feuilles et fleurs) affleure bien au niveau du substrat...
3. Positionner 3 cônes d'Osmocote (formule NPK : 10-11-18+2MgO+TE) tout autour du rhizome à 5 ou 10 cm de profondeur. Un seul apport suffit pour couvrir tous les besoins de la plante durant la saison.
4. Nous vous conseillons d'ajouter à la surface du conteneur 2 à 3 cm de pouzzolane (roche volcanique concassée) et de tasser légèrement. Ceci afin de bien maintenir le substrat et le rhizome en place et afin d'empêcher que vos poissons ne fouinent trop dans le conteneur ce qui perturberait la bonne reprise du rhizome.
Attention de ne pas remplir vos conteneurs à ras bord ! Le substrat a tendance à augmenter de volume dans l'eau... Alors laisser-vous environ 5 à 10 cm de marge jusqu au rebord du conteneur...
5. Arroser votre conteneur avec un arrosoir muni de sa pomme ceci afin d'imbiber le substrat ainsi il ne remontera pas à la surface lors de son immersion...
6. Placer votre conteneur délicatement à la bonne profondeur. (la profondeur peut varier en fonction des exigences du cultivar) et à la bonne exposition (6 à 7 heure de soleil minimum)
D'une manière générale, disposer les nénuphars dans vos bassins de telle sorte que chacun ai environ 1 m2 de surface d'eau pour se développer et laisser entre eux 1 ou 2 m2 afin qu'il soient bien mis en valeur.

Entretien :

Fertilisation :
Effectuer une fertilisation annuelle en début de saison (mars/avril) avec 2 à 3 cônes d'Osmocote (formule NPK : 10-11-18+2MgO+TE) par rhizome. Enfouir les cônes avec le pouce à environ 10 cm de profondeur de la surface du substrat... Cet apport couvrira tous les besoins de votre nymphéa durant toute la saison...
Nettoyage :
Supprimer les feuilles jaunes ou brunes et les fleurs fanées au cours de la saison (cette opération est purement esthétique vous pouvez simplement laisser faire la nature...)
Division des souches :
Diviser vos rhizomes tous les 3 ou 4 ans, ce qui permettra de les rejuvéniliser... En effet en vieillissant les souches donnent moins de fleurs et les feuilles ont tendance à émerger de la surface... Diviser la souche permet d'obtenir une plante plus esthétique et plus florifère... Il vous suffit de couper le rhizome à 5 à 8 cm du collet (point de croissance)... Éliminer tous les rhizomes morts ou sans collet et replanter vos rhizomes dans un substrat "neuf" selon la même méthode que précédemment... Vos nénuphars retrouveront ainsi une seconde jeunesse !